Comment optimiser la gestion de votre entrepôt ?

entrepôt

Gain de temps et d’efficacité, une meilleure gestion d’entrepôt est désormais un élément incontournable dans le développement des entreprises. En effet, la croissance incessante du e-commerce et l’augmentation des commandes à liquider exigent une bonne stratégie logistique. Cela permet d’assurer les livraisons à temps et d’éviter toute rupture de stock.

Choisir la stratégie logistique adaptée à ses besoins

Tout d’abord, un entrepôt logistique est une solution de stockage, mais aussi une zone de dépôt de marchandises. Celui-ci doit être un véritable lieu permettant d’effectuer des multiples tâches que ce soit physique ou administratif. C’est pourquoi il est nécessaire de concevoir les différents bâtiments comme une réelle plateforme logistique. Dans ce cas, il est important pour l’entreprise de bien choisir la stratégie à adopter. Effectivement, un petit magasin distribuant 50 expéditions par jour n’a pas la même stratégie qu’un immobilier logistique ayant plus de 1000 commandes au quotidien. Pour définir la bonne stratégie, vous devez identifier en premier lieu vos besoins, puis évaluer votre entrepôt et la totalité des commandes. Une petite logistique ne demande pas de technique particulière puisque seuls les équipiers peuvent s’occuper de toutes les tâches. Pour un grand dépôt, le responsable logistique doit utiliser un logiciel de gestion d’entrepôt pour traiter efficacement les expéditions. Vous pouvez également faire une externalisation logistique qui est une option pratique consistant à confier le travail à une entreprise extérieure. Pour cela, plateforme logistique est une bonne adresse capable à répondre à tous vos besoins et demandes. 

Améliorer l’environnement de travail

La deuxième étape de l’optimisation de l’entrepôt consiste à améliorer l’environnement de travail de vos salariés. Premièrement, cette solution permet de gaspiller le temps et de réduire les déplacements désavantageux. De ce fait, pour faciliter la collecte des logistiques, vous devez améliorer le positionnement des produits dans les rayons. Deuxièmement, cela permet également de délimiter le transport de charges lourdes. Sur ce, vous devez munir votre bâtiment logistique de convoyeurs, d’engins élévateurs ou de chariot de transpalette. Avoir des matériels appropriés vous permet aussi d’éviter les risques d’accident du travail et de faciliter la tâche de vos employés. Pour terminer, il est important de s’équiper des outils de qualité pour que les travailleurs se sentent bien à l’aise. Dans ce cas, faites recours aux lecteurs de codes-barres, d’un logiciel WMS performant et des écrans. L’emploi d’un WMS est conseillé pour contrôler la réserve même si les stockages sont moins nombreux. Il est essentiel lorsqu’il s’agit d’une grande quantité de références.

Utiliser la technique du cross-docking

Pour optimiser l’administration de votre surface logistique, vous pouvez aussi avoir recours à la technique cross-docking. Ce procédé a pour principal rôle de limiter le temps de déplacements des produits et d’augmenter la productivité des groupes. Il est très prisé par les industries de transport et les fabricants de produits périssables. En général, cette méthode permettant de transiter les colis de l’arrivée à partir d’une plateforme de triage. Ainsi, les marchandises n’ont plus besoin de passer par le stock. Le cross-docking est donc intéressant en termes de gestion des approvisionnements. Par exemple, vous pouvez utiliser cette opération durant la préparation et la livraison des commandes en attente.

Pourquoi opter pour un déménagement avec garde meuble ?
Choisir un logiciel adapté pour les professionnels de la logistique